Annuaire France Guêpes, les société de désinsectisation,dératisation et désinfection expertent dans le traitement des nids de guepes - frelons - abeilles
Accueil / Guepes : tout savoir sur la guêpe : nids des guepes, reproduction, cycle biologique : Les Annuaire de France Nuisibles / La guêpe Poliste et son nid : la reconnaitre, et tout savoir sur son comportement

LA POLISTE

LA POLISTE

C'est l'une des guêpes la plus présente en France.

Les guêpes Polistes sont identifiées par le son de leur vol, leur vol et leurs longues pattes jaunes tendues à l'arrière en vol. On dirait des danseuses volantes !!!

Les Polistes se caractérisent par leur premier segment abdominal arrondi alors que pour les vespinés , il est plat. Les antennes des femelles présentent onze flagellomères alors qu'elles sont douze pour les mâles. La pointe des antennes est enroulée chez les mâles. Elles possèdent un petit lobe à la base des ailes postérieures. Elles mesurent de 14 à 16 mm.

Leur abdomen est glabre et nettement plus svelte et fuselé, à l'avant comme à l'arrière, que celui des vespinés.
- Petit lobe à la base des ailes postérieures.
- Pointe des antennes enroulée chez les mâles.
- Reines et ouvrières très difficiles à distinguer.
- Leur nid est constitué d'un seul rayon horizontal ou vertical, attaché au substrat par un pédoncule, fait d'un papier assez mince et jamais recouvert d'une enveloppe.

L'aiguillon est invisible car il est rétractible. Les mâles en sont dépourvus. Il est lisse, ce qui permet de le retirer une fois planté.

Les reines et ouvrières sont très difficiles à distinguer.

Nid de guêpes polistes

Leur nid caractéristique toujours aérien en forme de parasol est constitué d'un seul rayon horizontal ou vertical,mais e plus souvent orienté vers le bas, il est attaché au substrat par un fin pédoncule, fait d'un papier assez mince et jamais recouvert d'une enveloppe. Malgré son apparence fragile , ce nid aérien est très résistant. Sa taille dépasse rarement celle d'une main ouverte et contient entre 15 et 200 individus environ.0n le trouve souvent collé sous une tuile, sur une tige d'arbuste...

Le cycle de vie peut être divisé en quatre phases:

  1. Phase d'émergence
  2. Phase d'ouvrier
  3. Phase reproductrice
  4. Phase intermédiaire

Au printemps, la fondation du nid se fait par une seule fondatrice initiale. Elle construit un nid contenant de 20 à 30 cellules juxtaposées destinées à recueillir les oeufs. Après avoir construit la première cellule, elle construit les autres autour de la première de façon à former une construction hexagonale caractéristique.

La reine qui fonde la nouvelle colonie est souvent rejointe au printemps par d'autres jeunes reines. Ces auxiliaires, qui peuvent être de deux à six, ont un statut de subordonnées. Elles perdent graduellement leur capacité à se reproduire et, entre-temps, la vraie reine mange les œufs qu'elles pondent. Les auxiliaires ont tendance à se joindre à une reine issue de la même colonie qu'elles.

Approximativement deux mois après la fondation de la colonie, les premières ouvrières s'activent, dans une première phase, pour couver les oeufs et entretenir le nid. Les ouvrières finissent par devenir fertiles, et une nouvelle phase de développement de la colonie commence. À la fin de l'été, les femelles reproductrices se distinguent des ouvrières par l'accumulation de graisses protectrices destinées à passer l'hiver, et en modifiant leur biochimie. Un nombre limité d'ouvrières peut devenir fertile, cette classe est appelée Gyne, ce nombre varie en fonction des espèces.

Durant la phase dite « intermédiaire » vers la fin de l'été, les reproductrices et les mâles s'accouplent. Les nids sont alors négligés. En automne, La colonie se disperse avant l'hivernage, cherchant un lieu où passer l'hiver (hibernaculum) pour redémarrer, au printemps, un nouveau cycle d'une ou plusieurs colonies. La P. dominulus se regroupe habituellement par groupe d'une cinquantaine, dans d'anciens nids. Par contre, Les ouvrières et les mâles ne résistent pas au froid et disparaissent dès les premières gelées..

Toutes les espèces de Polistes sont prédatrices, et elles peuvent consommer un grand nombre de chenilles et sont donc considérées comme utiles.

Cette espèce est très sociale. Elles ont une préférence innée pour placer leurs nids dans les bâtiments. Relativement pacifiques, elles n'attaquent l'homme que si elles doivent défendre leur nid.

 

 

Règne Animal
Embranchement Arthropode
Classe Insecta
Ordre Hyménoptera
Famille Vespidae
Genre Polistes
Espèce Poliste Dominulus

 

Retour




NOUVEAU

Piège à guêpes et frelons 

Piege à Guêpes

Produit Professionel

Commande en ligne

Aides, Conseils
0 892 438 988
0.40 € TTC/minute


Inscription
Partenaires
Edialux NPI
France guepes,   France chenilles,   France punaises,   France pigeon,   France cafards,   France puces,   France Papillon du Palmier,   France taupes,   France Charancon du Palmier,   France deratisation,   France Frelon Asiatique,   France Capricornes,   France Termites,   France Merule,   France Fouines,   France Moustiques,   France Pyrale du Buis,   France mites,  

Partenaire conception web et appli mobile OMR CONSULTING.